L’assistance des sages-femmes fait ses preuves – Aussi en termes financiers

14.06.2017 by Sabina Beatrice-Matter    

L’assistance professionnelle des sages-femmes à la maison pour les mères et les enfants nouveau-nés peut réduire les dépenses de santé. C’est ce que montre une étude de l’Institut tropical et de santé publique Suisse (Swiss TPH) environ 5 ans après le lancement de „Familystart“ dans les cantons de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne. Familystart permet une assistance professionnelle à la maison à toutes les familles avec des enfants nouveau-nés après la sortie de l’hôpital.

Bien que plus de familles aient utilisé un suivi par les sages-femmes après l'introduction de Familystart en 2012 (80% par rapport à 72% avant l'introduction), les dépenses pour les mères ne sont pas augmentées au cours du premier semestre après le lancement. Cela était prouvé sur la base des données de l'assurance maladie Helsana. Pour les enfants nouveau-nés les dépenses se sont même diminuées de CHF 114 au premier mois après la sortie de l'hôpital. Les résultats montrent qu'une assistance coordonnée par des spécialistes non-médecin qualifiés peut réduire les dépenses.

Combler les lacunes de soins médicaux

Les mères et les enfants nouveau-nés sortent de l'hôpital déjà après quelques jours. Sans un suivi médical, une sortie précoce peut entraîner des complications, comme des études aux États-Unis indiquent. Familystart comble cette lacune de soins médicaux avec la garantie que toutes les familles obtiennent une assistance professionnelle à partir du premier jour après la sortie de l'hôpital.

Les soins du post-partum sont un investissement important dans l'égalité des chances et promeuvent un développement sain de l'enfant. "Une bonne assistance médical au début de la vie a des effets jusqu'à l'adolescence et l'âge adulte", dit Elisabeth Zemp, Swiss TPH. "Les investissements dans la première enfance portent leurs fruits multiplement dans la santé, l'école et le secteur social."

Un projet pionnier de Bâle

Familystart des deux cantons de Bâle est un réseau de sages-femmes indépendantes organisé comme une association. Ce modèle de soins était initié par des sages-femmes et développé en coopération avec l'hôpital universitaire de Bâle. L'organisation du projet était soutenue par l'Institut des sages-femmes de l'Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) et par le Swiss TPH.

Ce qui influence ce modèle de manière innovatrice est la collaboration avec les maternités pour assurer un suivi postnatal externe de l'hôpital. Les cliniques partenaires sont l'hôpital universitaire de Bâle et le l'hôpital Bethesda. Un service supplémentaire de Familystart est une " hotline " qui est disponible pour les familles et les femmes enceintes concernant des questions tout autour la naissance et les soins du nouveau-né. La ligne est gérée pour les 365 jours de l'année par les sages-femmes. En Zurich, un projet subséquent était introduit en 2015 sous le nom de "Familystart Zürich".

Sur l'étude

L'étude était réalisée par le Swiss TPH en coopération avec Familystart, les deux cantons de Bâle et les Sciences de Santé de l'assurance maladie HELSANA et était financée par le programme "La recherche sur les services de santé en Suisse" de la Fondation Gottfried et Julia Bangerter-Rhyner et de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM).